RIPE 76 : nous avons écrit l’histoire ensemble

RIPE 76 : nous avons écrit l’histoire ensemble

Le RIPE 76, qui s’est tenu à Marseille du 14 au 18 mai dernier, a été l’événement de tous les records. En tant que co-organisateur, nous sommes honorés d’avoir aidé le RIPE NCC et fiers d’avoir contribué au plus grand rassemblement RIPE de l’histoire.

Nombre record de participants (737 provenant de 57 pays), nombre record de nouveaux participants (200), nombre record de participants français (104 participants, 14% de l’audience et 2ème pays le plus représenté, soit une augmentation de 1400% par rapport au RIPE précédent), nombre record de rencontres organisées via l’application RIPE Networking (1383) … Nous avons écrit l’histoire ensemble en représentant la communauté Internet en France. Un grand merci à vous tous qui êtes venus et qui nous avez accompagnés dans cette aventure. Nous espérons que vous avez apprécié cet événement autant que nous.

Comme dans toute réunion du RIPE, après une semaine exceptionnelle en contenus, nous repartons avec des grandes tendances qui se dégagent dans l’horizon de l’Internet. Ce RIPE 76 a été particulièrement riche, avec une représentation qui a dépassé le périmètre européen, et a permis de partager les orientations globales sur les technologies réseaux et les sujets chauds du moment. Je détaille dans cet article les thématiques qui touchent de près ou de loin le monde du peering.

Un des sujets qui agite actuellement la communauté du peering est la fiabilité des informations de routage échangées entre les acteurs de l’Internet. Cela afin de protéger de façon efficace les infrastructures réseaux contre le BGP Hijacking par exemple, mais aussi contre de simples erreurs de configuration. La solution qui repose sur le déploiement des RPKI/ROA souffre d’une faible adoption pour le moment, créant une polémique sur le sujet ; les IRRs (Internet Routing Registries) restent de loin la source de données la plus largement utilisée bien qu’il existe aussi une disparité au sein de ces bases de données. Nous avons pu bénéficier tout au long de la semaine de plusieurs éclairages sur le sujet :

  • Andreas Reuter – Measuring the Adoption of RPKI Route Origin Validation: Update
  • Job Snijders – Practical Data Sources For BGP Routing Security
  • Alexander Azimov – BGP Flexibility and its Consequences
  • Massimiliano Stucchi – RPKI AS-Cones
  • Vasileios Kotronis – ARTEMIS: Neutralizing BGP Hijacking Within a Minute
  • Tim Bruijnzeels – Three Is the Magic Number: the RPKI Validator Born Again

L’organisation des données de peering reste un sujet crucial, nous avons pu suivre des présentations intéressantes sur l’incontournable base de données ouverte peeringDB ou encore sur la base IXPDB, maintenue par l’organisation IX-F et qui agrège les données de centaines d’IXPs dans le monde. Ces présentations se sont déroulées au sein du WG (Working Group) Connect qui donne toujours un bon aperçu des nouveautés sur les sujets liés aux interconnexions IP :

  • Arnold Nipper  – Update peeringDB
  • Bijal Sanghani – IXPDB

(Présentations disponibles ici : https://ripe76.ripe.net/programme/meeting-plan/connect-wg/)

Un autre sujet d’actualité, moins abordé cette fois-ci est l’automatisation du réseau. À ce propos, un tutoriel réalisé par Mircea Ulinic a permis d’exposer les principales notions et les briques existantes pour démarrer dans l’automatisation du réseau. Nous avons également bénéficié d’une intervention de Guillaume Mazoyer qui a présenté Peering Manager, un outil visant à faciliter la vie des peering managers en automatisant certaines tâches récurrentes.

Pour finir, l’entrée en application du RGPD a suscité un vif intérêt, laissant place à plusieurs réflexions et recommandations sur la question.

Retrouvez l’ensemble des présentations et vidéos sur le site du RIPE 76 :

https://ripe76.ripe.net/presentations/presentation-archive/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

+ 32 = 41